Canalblog > Membres > Evi_

Evi_

 

Site web

http://Mesangebleue.hautetfort.com


Quelques mots

Dès l’adolescence, j’ai pu noter la différence avec mes copines. Elles avaient des pulsions, des désirs, se pâmaient devant les beaux mecs, y compris devant les pages de magazines. « Il est beau, oui, et alors ? » Voilà ce que je pensais, mais sans trop oser l’avouer ! Elles fondaient devant les pectoraux de l’un, la tablette de chocolat de l’autre, les fesses du troisième… Alors que je n’étais, de mon côté, nullement curieuse de savoir ce qui se trouvait sous le visage !
Je pensais que cela viendrait quand je rencontrerai l’homme de ma vie. Et je l’ai rencontré. Pourtant, je n’étais pas plus curieuse de connaître son corps. Je craquais devant son regard, était en parfaite harmonie cérébrale, mais rien d’autre ! Par amour, j’ai accepté de faire l’amour avec lui. Je voulais lui faire plaisir, lui donner ce qu’il voulait.

J’avoue avoir eu du plaisir, connaître l’orgasme… Pourtant, je n’éprouvais toujours pas de désir ! Il voulait faire l’amour ? Ok ! Il ne voulait pas ? Parfait !

Blas est mort tragiquement en 2001. Ma vie sexuelle est morte au même moment. Depuis sa disparition, je n’ai jamais éprouvé le désir de coucher, ni de me masturber.

Il y a un an, Gianni m’a parlé de son action au sein de l’AVEN, de l’interview qu’il venait de faire. Je tombais un peu des nues de voir la proportion d’A ! J’ai découvert « ce que je suis ».




Le blog de Evi_

Asexuellement vôtre



http://nosexe.canalblog.com » Voir le blog
Catégorie : Inclassable
Mise à jour : il y a 3 jours
Top catégories des posts : Médias - Témoignages - Définitions

le blog des asexuels, mais aussi des victimes (asexuelles ou non) d'incestes et d'abus sexuels

Dernier message (le 24/01/2020 à 12:48) :
Appel à témoins
"Bonjour :), Nous sommes deux étudiants de Gobelins l’école de l’image, Dans le cadre d’un..."
» Tous les articles

Derniers commentaires:
(sans titre)
"Un peu comme toi... La cinquantaine également, mais tombé éperdument amoureux, comme jamais, et..."
(sans titre)
"Effectivement, par amour, on peut avoir envie de donner du plaisir à l'autre, sans même rechercher..."