MessagesBlogs

James Stewart : Tous les articles contenant le tag James Stewart

James Stewart: 66 articles contenant le tag James Stewart


  • <b>James</b> <b>Stewart</b>
    James Stewart
    il y a 27 jours par GirlyMamie | Cinéma
    | 15 commentaire(s) »
    James Stewart, né le 20 mai 1908 ..., est un acteur américain. James Maitland Stewart naquit à Indiana (Pennsylvanie), dans... première union : Ronald et Michael. James Stewart les adoptera et les élevera... discrète et détestait toute médiatisation. James Stewart meurt le 2 juillet 1997...
    nostalgia50.canalblog.com
  • L'homme qui tua Liberty Valance, de John Ford (1962): deux cow-boys insubmersibles pour un voyou
    L'homme qui tua Liberty Valance, de John Ford (1962): deux cow-boys insubmersibles pour un voyou
    il y a 15 jours par CoralineLambert | Cinéma
    | 4 commentaire(s) »
    ...: le sénateur Ransom Stoddart (James Stewart) revient avec son épouse Alice... de John Wayne et de James Stewart? Réunis dans un même film..., avec un côté bourrin sensible. James Stewart, lui,  est à l... Distribution: John Wayne (Tom Doniphon), James Stewart (Ransom Stoddart), Vera Miles (Alice...
    uncertaincinema.canalblog.com
  • La Danseuse des Folies Ziegfeld, de Robert Z. Leonard (1941): démonstration par l'exemple de l'opulence de la MGM
    La Danseuse des Folies Ziegfeld, de Robert Z. Leonard (1941): démonstration par l'exemple de l'opulence de la MGM
    il y a 16 jours par CoralineLambert | Cinéma
    | 2 commentaire(s) »
    ... à peu son fiancé Gilbert (James Stewart) pour s'afficher avec des... de leur forme et un James Stewart parfait dans un rôle que...; Photographie: Ray June  Distribution: James Stewart (Gilbert Young), Judy Garland (Susan...
    uncertaincinema.canalblog.com
  • [ciné 1962] Remettez-lui ses bottes !
    [ciné 1962] Remettez-lui ses bottes !
    il y a 9 jours par SeleneC | Littérature et Poésie
      Le héros qui, son devoir accompli, s'en va solitaire... On connaît.  Mais celui qui reste là, au milieu de ceux qu'il a sauvés, et fait en sorte qu'on s'imagine que le miracle est l'oeuvre d'un autre?   "Quand la légende est plus ...
    scriptorium2.canalblog.com
  • La flèche brisée * *
    La flèche brisée * *
    il y a 51 jours par GirlyMamie | Cinéma
    ... Daves, sorti en 1950, avec James Stewart, Jeff Chandler, Debra... couple qu'elle forme avec Stewart, 42 ans, fonctionne assez mal... dans des rôles de comédies, James Stewart amorce un virage dans sa...
    nostalgia50.canalblog.com
  • La corde * * *
    La corde * * *
    il y a 35 jours par GirlyMamie | Cinéma
    | 6 commentaire(s) »
    ... Hitchcock, sorti en 1948, avec James Stewart, John Dall, Farley Granger, Joan... la caméra ne quitte quasiment jamais les acteurs. Il a ainsi... inaperçues et ne sont presque jamais relevées dans les commentaires sur... marque la première collaboration entre James Stewart et Alfred Hitchcock qui, par...
    nostalgia50.canalblog.com
  • Fenêtre sur cour * * *
    Fenêtre sur cour * * *
    il y a 68 jours par GirlyMamie | Cinéma
    | 8 commentaire(s) »
    ...;sorti en août 1954, avec James Stewart, Grace Kelly, Thelma Ritter Mon...;Les acteurs sont vraiment extraordinaires : Stewart, entre séduction et bonhommie, Grace... grâce à la pugnacité de James.C. Katz, producteur du film...
    nostalgia50.canalblog.com
  • Revoyons les classiques du cinéma US :
    Revoyons les classiques du cinéma US : "Mr. Smith au Sénat" de Frank Capra (1939)
    il y a 61 jours par Excessif | Loisirs
    ... incarné par le toujours parfait James Stewart, s'appuyer sur les boy...
    www.manitasdeplata.net
  • La Corde (Un cadavre sur canapé pour Sir Hitchcock)
    La Corde (Un cadavre sur canapé pour Sir Hitchcock)
    il y a 316 jours par Alice In Oliver | Cinéma
    | 32 commentaire(s) »
    ... entre Alfred Hitchcock et James Stewart qui deviendra rapidement l'un... de leur professeur Rupert Cardell (James Stewart), selon laquelle des hommes soi... aussi mis à rude épreuve. James Stewart notamment, à qui Alfred... acteurs principaux sont vraiment excellents. James Stewart est fidèle à lui-même...
    cinemachoc.canalblog.com