Canalblog > Membres > France > dissidence

dissidence

Membre depuis le 12 octobre 2011
France
 

Quelques mots

Dissidents en leur propre pays, comme d'autres soumis en leur temps à une dictature de la pensée tout aussi détestable
Qui sommes nous ?

Comme vous, des français ordinaires, électeurs méprisés quand ils ne sont pas trahis, mais néanmoins cotisants obligés et taxables à souhait.
Comme vous, des européens convaincus, mais qui ne se reconnaissent en aucune façon dans l’Eurocratie actuelle.
Comme vous, des occidentaux fiers de l’être, mais qui ne se reconnaissent plus dans la veulerie et la trahison de leurs élites respectives.
Comme vous, des hommes et des femmes ordinaires, mais qui ne veulent plus cautionner la remise en question permanente et insidieuse des valeurs essentielles qui ont fondé notre Humanisme.

Que combattons nous ?

La post démocratie, ainsi nommée par ceux là mêmes qui jugent désormais l’opinion de leurs électeurs comme secondaire, voire parfaitement méprisable.
Le politiquement correct, cette nouvelle doxa néofasciste qui prétend nous métisser de force, nous substituer de force, nous diversifier de force et malgré nous !
Les textes législatifs qui, en France et en Europe notamment, constituent de véritables atteintes à la liberté d’expression et instaurent le bras armé juridique de cette police de la pensée
Les "associatifs" et lobbies de toutes sortes qui, bien qu’il ne représentent que les plus extrêmes des intérêts qu’ils disent vouloir défendre, utilisent cette police de la pensée pour imposer leurs visées ultra minoritaires au plus grand nombre.
Les politiques, de droite comme de gauche, qui après avoir promulgué ces lois scélérates, trahissent leurs électeurs, servent la soupe aux associatifs précités et en définitive trahissent leurs peuples respectifs en défendant des intérêts qui leur sont parfaitement contraires.

Que voulons nous ?

Le rétablissement de la démocratie.
Le rétablissement de la liberté d’expression, pleine et entière.
Le respect de nous mêmes enfin, à hauteur de celui que nous éprouvons pour les autres, quelles que soient leurs conditions, mais sous réserve expresse de réciprocité.

Pour toutes ces raisons, dans un contexte de plus en plus oppressant et un climat de plus en plus tendu, pour ne pas dire pré-insurrectionnel, nous avons décidé d’entrer en DISSIDENCE.
Informez vous.
Rejoignez nous.